Colloque ROHCMUM 2022 – Ateliers offerts

Lors du Colloque ROHCMUM des 22 et 23 mars dernier, trois ateliers étaient offerts en simultanés. Nous désirons remercier chaleureusement les animateurs pour leur générosité et leur disponibiltié lors de ces deux demi-journées. Vous trouverez ci-après une courte biographie des animateurs ainsi que leur présentation.

Atelier – L’utilisation du 211 lors de mesures d’urgence: l’expérience de la Ville de Laval 

Animatrice: Brigitte Gagnon-Boudreau – Détentrice d’une maîtrise en sociologie, Brigitte Gagnon-Boudreau évolue depuis 8 ans au sein du Centre de référence du Grand Montréal. Directrice 211 et partenariats depuis 2019, elle porte un double mandat. Elle accompagne au quotidien les équipes de conseillères et de recherchistes pour assurer la qualité du service et elle échange régulièrement avec de nombreux partenaires pour optimiser l’impact du service 211. Elle est également membre du conseil d’administration du ROHCMUM. Elle a ainsi cumulé les expériences en gestion de situations d’urgence dans les dernières années, le 211 se présentant comme un incontournable pour bien informer et référer la population en temps de crise, mais également pour éclairer les gouvernements concernant les besoins exprimés, incluant ceux non répondus.

Animatrice: Catherine Gagné – Catherine Gagné est régisseure planification et expertise à la Division du développement social de la Ville de Laval depuis 2016. Elle est membre du comité de coordination de la Politique régionale de développement social de Laval et s’intéresse notamment à la condition féminine, à l’économie sociale, au logement social et communautaire, à la sécurité alimentaire et à la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en anthropologie, elle s’intéresse au développement social depuis plusieurs années. Elle a également travaillé comme chargée de projets au Chantier de l’économie sociale et comme agente de développement à la Conférence régionale des élus de Laval. Elle est membre du Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale qui a pour mandat de conseiller le ministre de l’Emploi du travail et de la Solidarité sociale. Elle co-coordonne avec la DSP du CISSS de Laval le plan d’action du comité de coordination régional COVID-19 qui a été mis en place dès le début de la crise sanitaire en mars 2020.

Atelier – La préparation au débreffage à froid : partage d’outils et d’expérience du ministère de la Sécurité publique du Québec

Animatrice: Isabelle Michel – Titulaire d’un baccalauréat en Sciences appliquées (cumul de certificats en Sciences de l’environnement, urbanisme et géographie physique) et d’un maîtrise en Sciences de l’environnement, (boursière du FCAR),   Isabelle Michel a œuvré un cours laps de temps dans la caractérisation des sols pour une firme de génie, et dans le programme d’éradication de l’herbe à poux pour la Santé publique, avant d’être engagée en pleine crise du verglas en 1998 par la Direction de la Sécurité civile et incendie du Ministère de la sécurité publique (MSP).  Étant assignée au début à  la Direction de la Montérégie, Estrie, pour ensuite faire le saut à la Direction de Montréal, Laval, Lanaudière et les Laurentides, elle est maintenant à la nouvelle direction de Montréal, Laval.  Elle a participé à toutes les opérations d’envergure suite à des catastrophes que le Québec a connu depuis ce temps, dont les inondations en Montérégie en 2011, et les inondations de 2017 et 2019;  elle était d’ailleurs la conseillère attitrée à Sainte-Marthe-sur-Le-Lac où elle a fortement participé à la mise en place d’un centre de coordination.

Atelier – L’accessibilité communicationnelle : Outils et expérience du Réseau québécois pour l’inclusion sociale des personnes sourdes et malentendantes (ReQIS)

Animatrice: Hélène Hébert est une personne sourde de naissance et très active dans la communauté des Sourds au Québec. Elle s’est impliquée dans différentes organismes comme pour le Réseau québécois pour l’inclusion sociale des personnes sourdes et malentendantes (ReQIS).

Retraitée de l’enseignement depuis juin 2020 et également détentrice de plusieurs diplômes universitaires comme un baccalauréat en éducation, plus spécifiquement en orthopédagogie, certificat en littérature jeunesse, elle demeure toujours active. Elle est aussi diplômée en études supérieures spécialisées en administration scolaire.

Elle s’implique également comme directrice nationale francophone auprès de l’association des Sourds du Canada, comme co éditorialiste et correctrice pour la revue Voir Dire (revue d’information en collaboration avec les différents acteurs du milieu de la surdité et en partenariat avec la Société culturelle québécoise des Sourds).  Elle fait également partie du comité consultatif canadien sur les personnes handicapées depuis avril 2020.

Animatrice: Anne-Marie Paradis – Étant diplômée de sciences humaines au Cégep du Vieux-Montréal et ayant suivi quelques cours en administration des services publics et sciences politiques à l’UQAM, elle peut affirmer connaître l’univers de la surdité avec les services qui répondaient plus ou moins à ses besoins comme étant une personne sourde et communiquant en langue des signes québécoise. Elle a travaillé dans différentes places en lien avec la surdité, par exemple comme monitrice du programme d’apprenti-moniteur pour les adolescents sourds et malentendants. Elle a été assistante en français écrit du programme de recherche sur la LSQ et le bilinguisme sourd de l’UQAM pour les adultes sourds. Elle a pu constater les difficultés des personnes sourdes et malentendantes à lire, écrire et communiquer. Depuis le mois de juillet dernier, elle est devenue agente de communication pour le ReQIS afin d’améliorer la qualité de vie et l’autonomie des personnes sourdes et malentendantes et faire connaître le Guide des mesures d’urgence adaptées pour les personnes sourdes et malentendantes.

 

Colloque ROHCMUM 2022 : « S’ADAPTER POUR CONTINUER » – Conférences

Conférence du mardi, 22 mars 2022

Présentation de la cellule de crise inter quartier d’Ahunstic-Cartierville

La cellule de crise interquartier d’Ahunstic-Cartierville a été mise en place dès le début de la pandémie en mars 2020. Plusieurs organisations se sont jointes afin de répondre aux nombreux enjeux émergents, allant de fournir de l’aide alimentaire, du transport vers les centres de dépistage et de vaccination qu’aux brigades communautaires de sensibilisation et aux crieurs de rues. La cellule de crise d’Ahunstic-Cartierville est la preuve qu’il est toujours possible de trouver des solutions et d’aider lorsqu’il y a de la volonté et de la collaboration.

Animatrice: Fanny Provencher

Conseillère en planification pour le Centre de sécurité civile de la Ville de Montréal depuis 2016, Fanny Provencher travaille sur divers projets, comme la préparation du programme de formation, la création et la diffusion d’exercices de table auprès des partenaires locaux.. Elle a aussi participé à l’importante mobilisation des intervenants de l’agglomération de Montréal lors des inondations du printemps 2017 et 2019. Elle travaille actuellement, à travers la mesure d’urgence de la Covid-19, sur la mise en place et la gestion des sites d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance et à participer à la coordination des cliniques de vaccination éphémères et permanentes.

Conférenciers:

  • Manon Boily, organisatrice communautaire, Programme de santé publique et organisation communautaire, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal
  • Véronique Mongeau, conseillère en planification , Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville de la Ville de Montréal
  •  Rémy Robitaille, directeur de table de quartier Solidarité Ahuntsic
  • Javier Montoya, conseiller en sécurité urbaine, Tandem Ahuntsic-Cartierville
  • Maude Esbérard, conseillère en sécurité urbaine, Tandem Ahuntsic-Cartieriville

Vidéo disponible

Conférence du mercredi, 23 mars 2022

La continuité du travail – zoom sur le mode hybride 

Conférencier: Yannick Hémond

Yannick Hémond est professeur en résilience, risques et catastrophes au Département de géographie de l’UQAM depuis plus de 12 ans. Détenteur d’un B.A.A. de l’UQAM,  d’une maîtrise en gestion des risques et d’un doctorat en résilience organisationnelle des infrastructures essentielles, il est certifié AMBCI du Business Continuity Institute.

Il a travaillé comme vice-président aux opérations pour Premier Continuum Inc., dans le domaine de la continuité des affaires et du développement logiciel. Il a aussi établi des processus de gestion des risques intégrés dans plusieurs municipalités canadiennes dans le cadre de l’initiative de recherche en technologie CBRNE.

Présentation: Continuité du travail_zoom sur le mode hybride